lundi 29 octobre 2007

979 : Ouf Porcinette va mieux !

pourquoi cela fait un moment que je n'ai pas écrit d'articles, répondu à vos commentaires, lu vos articles...Voilà, belle-maman et beau-papa sont venus nous rendre visite ! Bien évidemment, nous avons profité d'eux, de sortir, visiter notre beau département ! Et puis, juste le jour de leur départ, le 1er octobre, j'ai été opérée des yeux ! Correction laser avec 10/10 aux 2 yeux après un examen de la cornée. C'était bien réfléchi après cet accident ! Je goûte au plaisir d'y voir clair en ouvrant les yeux le matin, de prendre ma... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 13:43:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 27 octobre 2007

978 : Vision sans tête

Ce texte est tiré de la cassette audio qui accompagne le livre « La vision de votre Etre réel » de Richard Lang. Elle reprend l’exercice qui nous permet de « Voir les yeux fermés » ; en effet la vision de notre véritable nature ne dépend pas que du sens de la vue, les aveugles y ont aussi intégralement accès. Je vous suggère de vous faire lire ce texte par un ami, afin que vous puissiez faire réellement l’expérience de qui vous êtes vraiment les yeux fermés, plutôt que de l’imaginer en la lisant… Nous allons commencer avec les yeux... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 octobre 2007

977 : Ça compte en littérature ?

Je prends l’avion ce jour pour Los Angeles. Dans le Journal du dimanche, Bernard Pivot évoque le livre de Pascal Quignard, la Nuit sexuelle (Flammarion). J’aime lire Quignard, parce que dire qu’on le lit avec plaisir, c’est agacer ceux qui n’y arrivent pas. Et puis, ce sacré Quignard est redoutable en photo. Dès que vous le regardez, vous avez l’impression d’avoir lu au moins un de ses livres, mais vous ne vous souvenez plus exactement lequel et quand. Quignard est d’ailleurs l’un des rares écrivains français à susciter une telle... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 13:34:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 24 octobre 2007

976 : Maurits Cornelis Fractale

  M.C Escher, Eye, 1946.      
Posté par Sparadrap à 14:58:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 23 octobre 2007

975 : Uchronie

(6) «Brins de nature, timides concessions au ciel, c’était l’homme avec ses yeux luisants qui regarde Dieu bien en face et lui affirme qu’il ne lui fait pas peur», (p. 327). Cette phrase m'a fait songer au magnifique roman intitulé Smeterling de Georges Ribemont-Dessaignes dans lequel on peut lire : «Il y a une manière de croire à Dieu qui consiste à l'obliger de paraître au seuil du ciel, en face de sa créature», Smeterling (Allia, 1988), p. 257. Stalker le 18/10/2007Amende honorable de Julien Capronroman de Julien Capron... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:56:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 19 octobre 2007

974 : Exister dans les médias

. Mais tout le monde n'est pas Jerry Lewis ou Andy Warhol. En général, quand ils acceptent «du bout des lèvres et sans plaisir», une interview, artistes et intellectuels sont moins à l'aise, tenaillés par ce double-bind qui les fait tout autant tenir à la nécessité de «vendre» leur travail au plus grand nombre que mépriser l'idée selon laquelle «exister, c'est exister dans les médias». Pourquoi cet exercice devient-il une épreuve pour les hommes de science, les artistes, les philosophes, auxquels elle apparaît peu ou prou comme une... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 19:49:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 octobre 2007

973 : St Baudouin

Céline Guichard Bonobo
Posté par Sparadrap à 13:28:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 16 octobre 2007

972 : Le monde qui nous regarde

Victor Brauner, le monde paisible, 1927 L'oeil....Lemateurdart
Posté par Sparadrap à 17:26:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 14 octobre 2007

971 : Un objet qui nous regarde

Eclipse de nouveau pour l’Origine jusqu’au début des années 50 où, à la faveur d’un négoce financier avec les communistes hongrois, Hatvany, exilé à Paris, ne le récupère et le vende aussitôt pour survivre. Exit l’Origine, jusqu’à ce que Sylvia Bataille n’y pose ses beaux yeux, chez un marchand, dit-on. Ex-femme de Georges Bataille, actrice de Renoir dans la Partie de campagne, elle est alors mariée à Jacques Lacan. En 1955, les Lacan achètent l’Origine et le disposent dans leur maison de campagne de Guitrancourt (Yvelines), le... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:51:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 13 octobre 2007

970 : "La vallée de l'oiseau"

Un œil très averti, Entre 4,6 et 6,2 millions d'euros"Alain Delon vraiment eu un œil très averti, même s'il a fonctionné au coup de cœur pour constituer cette collection", a expliqué jeudi à l'Associated Press Wilfrid Vacher, l'expert qui a procédé à l'estimation de la vente en collaboration avec la galerie Applicat-Prazan."Aussi bien pour les grands maîtres tels Staël, Soulages ou Mannessier, ce sont des pièces sublimes et parfois des chefs-d'œuvre", note-t-il. "De même pour des artistes un peu plus mineurs,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:33:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]