La nuit tombait. Elle avait les yeux fixés sur la grille.
- Tu es Anne. Plus précisément : tu es celle qui ne voulait pas qu'on l'appelle Éliane.
Alors Ann Hidden le regarda. Elle hocha la tête. Elle était consternée. Les larmes montèrent à ses yeux sans qu'elle l'eût voulu.

Pascal Quignard, Villa Amalia. Folio n°4588, 2007, p.15.

IMG_0115_2