Silence, silence. Et soudain le bruissement d'un papier frôlé par le vent. Je jetai à mon compagnon un coup d'oeil furtif - du bout de sa chaussure il retenait le papier, ses yeux étaient plantés dans le sol. Nouveau bruissement du papier. Je plante mes yeux dans le papier, il plante ses yeux dans le papier.

Witold Gombrowicz, Journal (Tome II, 1959-1969). Ed Folio n°2768, 1995, p.195. Traduction D.Autrand, Ch.Jezewski, A.Kosko.