jeudi 1 mai 2008

1089 : Encre pâle

« Pourquoi tu as cet air un peu triste ? - Je n'y peux rien, c'est mes yeux, j'ai les mêmes yeux que mon père, avec des cernes, c'est l'âge. Dès que possible je me fais enlever ces cernes. - Surtout pas, ne change rien, tes yeux sont splendides comme ça, je les aime beaucoup.» Je passe doucement un doigt sur ses cernes d'encre pâle, ça l'émeut. Stéphane Zagdanski, Mémoire. Editions Julliard, 1997, p.295.
Posté par Sparadrap à 16:42:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :