mardi 22 septembre 2009

1265 : Les Ravagés

Dans le visage un oeil qui n'existe plus, comme bu par un buvard. Il en reste le pli. OEil qui a renoncé à être, ne trouvant au-dehors rien à sa convenance.L'autre, fermé par une large et pesante paupière semble bien déterminé à ne pas se relever.Un être a baissé ses volets.Douloureuse, la bouche amère exprime assez que ce n'est pas pour rêver à des fleurs ou à des charmes que l'oeil a été refermé si décisivement, ni pour contempler d'intéressantes constructions du subconscient, mais pour seulement rester cantonné en sa misère, à... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :