vendredi 28 décembre 2007

1020 : good guy

Mais ce même président français, qui durant sa campagne clamait haut et fort qu’il n’oublierait pas les morts de Tchétchénie, s’est montré pour le moins très amical vis-à-vis de Vladimir Poutine. A.Glucksmann : Il ne semble pas les oublier, il les évoque souvent. Reste, je réitère, qu’on ne traite pas l’homme du KGB comme un pote. Il eût été plus honorable d’agir comme Angela Merkel, Gordon Brown ou George Bush, qui boudent ostensiblement. Ces élections ont frisé la caricature. Ainsi en Tchétchénie, où les victimes auraient voté... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:34:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :