mercredi 27 octobre 2010

1384 : Préface

Les yeux de Victor le picotaient et sa gorge lui faisait mal. On commence maintenant, pensa-t-il, empli d'une admiration craintive. Les trente-trois années qui se sont écoulées n'étaient qu'une préface à la vraie vie. C'est maintenant qu'elle commence pour de bon. Dennis Etchison, Rêves de sang, 1: Conversation dans le noir. Editions Les Belles Lettres, Le cabinet noir 1998, p.26. Traduction Sylviane Kaplan
Posté par Sparadrap à 21:27:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,