vendredi 20 avril 2007

900 : "Remettez-moi mes yeux"

Mardi 20 mars, au terme de deux jours d'audience, la cour d'assises du Gard a condamné Mohamed Hadfi à trente ans de réclusion criminelle pour des actes de torture et de barbarie à l'encontre de sa femme, Samira Bari. Il lui était reproché de lui avoir arraché les yeux. Les faits, commis à Nîmes, remontent au 2 juillet 2003. Ce jour-là, le jeune homme, âgé de 31 ans, originaire de la région de Meknès (Maroc), décrit comme violent, s'en est pris physiquement à son épouse quand celle-ci s'est refusée à une relation sexuelle,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 18:58:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 avril 2007

899 : Seul

A l'intérieur il vit d'abord quelque chose de gris, sans vie et étrangement profond - un monde effrayant, incompréhensible. Et puis il se reconnut. Ses yeux étaient enfoncés - comme si l'effroi les assiégeait, de plus en plus près - et ils avaient ployé, ils s'étaient dissimulés et étaient prêts à bondir avec un cri d'effroi. Et le visage était jaune et plat, couvert d'ecchymoses et de taches bleues - comme si la mort rongeait déjà l'intérieur, comme un cadavre. Evguéni Zamiatine (1884-1937), Seul. Ed. Rivages, 1990, p.108.... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:59:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 12 avril 2007

898 : Larmes de crocodile

L’évènement fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les évènements de la gare du Nord ont mis Sarkozy d’excellente humeur électorale. On va pouvoir enfin parler d’insécurité, histoire de booster encore un peu plus le score dans les sondages. On va pouvoir verser des larmes de crocodile sur les victimes et faire les gros yeux aux voyous, leur promettre le karcher. Bref, l’occasion de remettre un franc dans la machine sécuritaire, qui a déjà maintes fois fait la preuve des risques qu’elle comporte et (...) Olivier Besancenot, le... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:33:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 11 avril 2007

897 :On n’en décolle plus les yeux

Voici un petit livre qui attrape le regard, et ne le lâche plus. Les quarante-deux « puissants » photographiés par Depardon, on les connaît par cœur. Ils ont marqué « l’Histoire », ils accompagnent nos vies. Si on les reconnaît au premier coup d’œil, Depardon, lui, les dévisage. Après l’exposition à la Maison européenne de la photographie, puis une première édition au Point, son « PPP » revient en Poche et c’est un régal. Le photographe, plus adepte du réalisme des situations banales que des poses savantes des hommes politiques en... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:33:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 9 avril 2007

896 : nous sommes façonnés

Même certains partisans de Nicolas Sarkozy s’en frottent encore les yeux... Dans son dernier numéro, paru jeudi dernier, Philosophie Magazine propose huit pages de « dialogue » entre le philosophe Michel Onfray et le candidat UMP à l’élection présidentielle. Or, entre quelques passionnantes considérations existentielles de l’ex-ministre de l’Intérieur, du genre « l’être humain peut être dangereux » ou « je pense que la foule est une personne », s’est glissée une tirade sur le déterminisme génétique qui risque d’en faire tousser... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 7 avril 2007

895 : le «goût d'apprendre»

Installée dans un collège de Bordeaux qui accueille des dizaines de nationalités, et où une forme de mixité sociale existe, Vénusia Passerieux, doctorante à Bordeaux-II, a constaté qu'aux yeux des ados, l'intello et le bouffon sont deux «stéréotypes du bon élève : un traître qui a les faveurs de l'institution». Seule l'origine sociale les distingue. L'intello, c'est un «petit bourgeois, propre sur lui, qui ne maîtrise pas les codes de la rue». Le bouffon est «issu des mêmes quartiers de relégation que ses copains, mais il a pris le... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 18:40:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 5 avril 2007

894 : Chez soi

Ferme les yeux, claque trois fois les talons, et pense très fort : on n'est bien que chez soi. Dialogue du film Le Magicien d'Oz de Victor Fleming
Posté par Sparadrap à 14:11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 4 avril 2007

893 : goo

goo (nf)-Substance gluantegoo-goo (v)-Faire les yeux doux à quelqu'un
Posté par Sparadrap à 11:26:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 3 avril 2007

892 : 17 266ème jour

Un bel appartement aux allures d'atelier d'artiste avec une vue imprenable sur l'église Saint Eustache. Un groupe de personnes qui entourent leur écrivain. Celui-ci s'exprime sur un ton amical mais un peu sophistiqué, un je ne sais quoi de désuet où chaque mot est utilisé exactement comme il convient. Au moment de la dédicace, je lui pose quelques questions sur notre passé commun, sur cette école clermontoise où nous nous sommes succédés à quelques années de distance. Je lui demande si quelques noms qui font partie de mon passé... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 2 avril 2007

891 : Ce jour-là

Un léger trouble l’envahissait. Il ne cessait pas de photographier tous ces gestes. La jeune femme appuya son ventre contre l’arbre puis fit volte-face. Grâce à l’objectif, il la voyait comme si elle était tout contre lui. Ses yeux vert pailletés de brun semblaient lui dire « Approche, approche. » Elle se mouilla les lèvres.(...)Sa voix était devenue rauque. Il saliva dans sa paume. Enfonça sans problème un doigt puis deux dans son anus. Alors son gland vint réclamer son dû. Il entra en elle doucement jusqu’à la garde, lui maintenant... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:50:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]