mercredi 21 mai 2008

1100 : Marina

En ouvrant l’œil à l’aube, je compris que je me réveillais pour la première fois adulte. Et quel bonheur d’être l’ami d’une femme telle que celle qui dormait à côté de moi, dans une pluie de perles, nue et paisible, sur le grand lit normand, avec le reflet d’un sourire gentiment ironique sur sa belle bouche rose. Maurice Girodias, J’arrive ! Editions Stock, 1977, p.471
Posté par Sparadrap à 12:09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 19 mai 2008

1099 : Eyelash wimper pestana ciglio

Les cils, ces pistils de la fleur des yeux. Jules Renard, Journal (28 mai 1898),  Éd. Pléiade, p.487. Toutes les écoles supérieures sont mauvaises et celle que nous fréquentons est toujours la plus mauvaise si elle ne nous ouvre pas les yeux. Thomas Bernhard, Le naufragé, Ed. Gallimard, 1986, p.20. Traduction  Bernard Kreiss. L'amour la solitude sont comme les deux yeux d'un même visage. Christian Bobin,  La grâce de solitude, Éd. Albin Michel, 2006, p.29..
Posté par Sparadrap à 22:57:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 mai 2008

1098 : Moi

Ce n'est pas dans Montaigne mais dans moi que je trouve tout ce que j'y vois. "Les nerfs optiques, qui en sont les organes, ne sont point mus par l'air, ni par les autres corps terrestres, mais seulement par les parties du second élément qui, passant par les pores de toutes les humeurs et peaux transparentes des yeux, parviennent jusques à ces nerfs..." Descartes, Principes de la philosophie, IV, 195. Notes p.318 Blaise Pascal, Pensées, Ed. Folio, 1977, p.136.
Posté par Sparadrap à 15:25:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 17 mai 2008

1097 : Aura

Le festival de Cannes a déroulé son 61e tapis rouge… À l’heure où les acteurs sont devenus bankables, où tout est montré et dit, trouvez-vous que les stars possèdent encore cette part de mystère qui les rend fascinantes ? Ou ont-elles perdu leur aura ? À vos yeux, les stars ont-elles perdu leur aura ? OUI NON VOTEZ Le Figaro Madame 15/05/08
Posté par Sparadrap à 17:51:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 16 mai 2008

1096 : La vue

Mes yeux plongent dans un coin d'azur ; ma penséeRêve, absente, perdue, indécise et forcéeD'aller vers le passé : car c'est l'exhalaisonDes sentiments vécus de toute une saisonQui pour moi sort avec puissance de la vueGrâce à l'intensité subitement accrueDu souvenir vivace et latent d'un étéDéjà mort, déjà loin de moi, vite emporté.Raymond Roussel, La vue. Ed. Volets Verts, 2000. Jean-Pierre Montier : Et vint La Vue de Raymond Roussel.
Posté par Sparadrap à 16:54:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 mai 2008

1095 : quatre ans et trois mois

Chen Guangcheng est un avocat chinois et un juriste autodidacte, aveugle depuis l'enfance, il a appris le droit en braille. Il est né en 1971. Il a défendu la cause de femmes forcées à avorter, même à plusieurs mois de grossesse. Dans la province de Shandong, ce sont sans doute plus de 10 000 femmes, qui auraient subi des avortements forcés, parfois à plus de sept mois de grossesse. Bien qu'officiellement illégales, ces pratiques sont utilisées par les autorités locales pour ne pas troubler les statistiques en dépassant leurs... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:45:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 10 mai 2008

1094 : Vu

Le peintre ne doit pas faire ce qu'il voit, mais ce qui sera vu. Paul Valéry, Mauvaises pensées et autres. Ed.Gallimard, 1942, p.201. Andres Serrano - klanswomen 1999
Posté par Sparadrap à 16:36:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 8 mai 2008

1093 : Rik au bandeau noir

ll signe un contrat avec la galerie Giroux qui lui fournit une rente mensuelle en échange de la moitié du produit de la vente de ses œuvres, ce qui lui procure enfin une certaine sécurité matérielle. Rik Wouters entre alors dans une période de très grande production, peignant une soixantaine de toiles en 1912. L’exposition qui se tient à la galerie en 1914 lui apporte la consécration. Cette même année, La Première Guerre mondiale éclate, mobilisé, il se retrouve interné dans un camp aux Pays-Bas. Il souffre alors des premiers... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 21:51:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 mai 2008

1092 : Fumée dans les yeux

Un chiffre à retenir : 695 milliards de dollars. Soit le montant de la baisse de capitalisation boursière des banques européennes et américaines en 2007. La capitalisation boursière est –on le rappelle- la valeur des entreprises cotées, qu’on obtient en multipliant le cours de l’action par le nombre de titres émis. Cette baisse veut dire que, aux yeux des investisseurs, la valeur des banques de ces deux continents, a baissé de 700 milliards. C’est un chiffre qui traduit et résume la perte de confiance sur les marchés. Nicolas... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 3 mai 2008

1091 :

Raphaël exprime bien le conseil de Matisse à ses élèves : « Ne dessinez pas un oeil, dessinez un regard, ne dessinez pas un bras, dessinez un geste.» Bernard Fraisse, Eloge du dessin.
Posté par Sparadrap à 14:43:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]