mardi 2 juin 2009

1213 : Anthoveaulogy

Les soirs d'été, les habitants de Sore font des feux de sarments le long de l'Olabide grise. Ils cuisent sur les braises des intestins farcis de petits veaux et chantent des chansons tristes.Gilbert Lascault, Gens ordinaires de Sore-Les-Sept-Jardins. Editions Gallimard/L'Arpenteur, 1994, p.46.Qui tue un boeuf rend orphelin un veau... (p.304)La cruauté gastronomique culmine lorsque le menu annonce : «Côte de veau élevé sous la mère». Tandis que le plat se mitonne à la cuisine on essaie d'oublier les affres de la séparation,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 31 mai 2009

1212 : Lectures : Lettre "s"

Le Nouvel Observateur21/05/2009, p.42.
Posté par Sparadrap à 16:52:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 29 mai 2009

1209 : Une apparition

Elle était assise, au milieu du banc, toute seule ; ou du moins il ne distingua personne, dans l'éblouissement que lui envoyèrent ses yeux. En même temps qu'il passait, elle leva la tête ; il fléchit involontairement les épaules ; et, quand il se fut mis plus loin, du même côté, il la regarda.Gustave Flaubert, L'éducation sentimentale, Editions Garnier-Flammarion n°219, 1969, p.40.
Posté par Sparadrap à 16:37:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 28 mai 2009

1208 : Pourquoi ?

Ce qui peut être pensé est sûrement une fiction. Par exemple, je pense maintenant que Roberto Bolaño a participé à l'expédition de Magellan en Patagonie, mais je sais que si j'en cherche une confirmation sur Internet, je ne la trouverai nulle part. C'est pourquoi j'écris ces lignes qui aboutiront sur la Toile et le diront.Enrique Vila-Matas, Journal volubile. Editions Christian Bourgois, 2009, p.251. Traduction André Gabastou.
Posté par Sparadrap à 16:59:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 18 mai 2009

1207 : Spookfish

Dolichopteryx longipes, un petit poisson peu spectaculaire vivant à plus de mille mètres de profondeur, est probablement le mieux adapté à une vision en l’absence presque complète de luminosité. A défaut de cristallin, ses yeux sont équipés de miroirs. Découvert il y a plus de 120 ans, ce poisson au long nez communément dénommé spookfish se caractérisait déjà par la présence de deux paires d’yeux, une au-dessus de la tête et l’autre sur les côtés. Mais personne n’avait pu jusqu’ici pu l’étudier en détail, faute d’en posséder un... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 17 mai 2009

1206 : S. dans le noir

Didier Jacob : «Seul dans le noir» est un roman nourri de solitude et de tristesse. C’est votre état d’esprit du moment ?Paul Auster : Non, pas vraiment. Je mène une double vie. Il y a de grandes souffrances, mais beaucoup de joie dans les petites choses de la vie. Je suis très attaché aux personnes que j’aime. Mon héros, pour parler du livre, est un gars qui souffre d’insomnie. J’ai remarqué, quand je n’arrive pas moi-même à m’endormir, que les pensées deviennent vite très sombres. C’est comme si on établissait le catalogue de tous... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 00:38:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 mai 2009

1205 : Au 1er coup d'oeil

Le Monde n°20000- 20/05/2009
Posté par Sparadrap à 16:59:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 mai 2009

1204 : Et souvent - ne voyons pas

Les Admirations - et les Mépris - du temps -Se montrent les plus justes - par la Tombe Ouverte -Le Mourir - comme un SommetRecompose l'Estime,Ce que Nous n'avions pas vuNous le distinguons clairement -Et souvent - ne voyons pasCe que Nous avions vu avant - Emily Dickinson, Car l'adieu, c'est la nuit. Ed. Poésie/Gallimard, n°435, 2008, p.225. Traduction Claire Malroux.
Posté par Sparadrap à 13:19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 13 mai 2009

1203 : Foi

La preuve encore par la scène, criante de vérité, où l'on voit Frantz Fanon gisant sur un grabat dans un faubourg de Tunis, tremblant de fièvre et de douleur et trouvant encore l'énergie, entre deux râles, les yeux brillants d'une foi que l'agonie n'a pas entamée, de fourguer à son visiteur sa version du « philosophe-roi » selon Platon : le guérillero africain, peau noire et masque blanc, un fusil dans une main, la « Critique de la raison dialectique » dans l'autre.B-H. Lévy, Le Point n°1904. 12/03/2009
Posté par Sparadrap à 13:13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 12 mai 2009

1202 : Larmes artificielles

Mon oeil gauche est un peu sec. Cela m'inquiète. J'achète à la pharmacie, chez Marguerite Forel, un produit pour l'humecter. Sa composition : 1,4 g de chlorure de sodium, 1 mg de borate de phényl, 1 mg de mercure, 100 ml d'au distillée q.s.p. Ce produit se nomme « Larmes artificielles ». Larmes artificielles : l'expression me fait penser aux larmes de crocodile. Lorsque le crocodile pleure, quelle est la composition de ses larmes ? Gilbert Lascault, Gens ordinaires de Sore-Les-Sept-Jardins. Editions Gallimard/ L'Arpenteur, 1994,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :