jeudi 25 novembre 2004

18 :

 L'HISTOIRE DE L'OEIL  ( http://www.20six.fr/eye2 ) ou ( http://www.20six.co.uk/eye )
Posté par Sparadrap à 18:56:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 25 novembre 2004

17 : Pierre bonjour,

Cinéaste belge, j'ai ouvert un blog il y a un an qui raconte la vie de Lou, mon fils aveugle de naissance. Loin d'être misérabiliste, il s'agit d'une démarche sur la vie, l'amour, l'éducation.je serai heureux de partager votre point de vue à ce propos.Le blog est divisé en 2 : le point de vue de Lou (par moi-même - il n'a que six ans), et mon point de vue de père et de cinéaste face à la cécité. Bien à vous.Luc BolandPS: je vous lis fréquemment. ( Sur le Blog de Pierre Assouline/Le Monde. Rédigé par : Luc Boland , novembre 25,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 18:03:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 novembre 2004

16 : ALIBI. n. m. ( 1394; mot latin "ailleurs")

Les responsables libyens font les yeux doux aux entreprises occidentales pour les appeler à venir investir chez eux. Lundi, c'était au tour du ministre des Finances de venir vanter les mérites de son pays devant un parterre de chefs d'entreprise réuni à l'initiative du Medef. «L'économie libyenne est une économie prometteuse, a-t-il expliqué, car c'est l'Etat le moins endetté de la région et le pays est stable.» ( La Libye fait les yeux doux aux investisseurs. Patrick Bèle.Le Figaro du 24 novembre 2004. )
Posté par Sparadrap à 12:38:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 novembre 2004

15 ; Vision

Le nouveau dictionnaire de la vision(  Michel Millodot.CLM communication, Orsay. 218 p., 45 €.)
Posté par Sparadrap à 12:33:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 25 novembre 2004

14 : Encore des visions !

Michael (Jérémie Renier), petit délinquant condamné pour vols de voitures, saute d'un train pour échapper aux gendarmes. Dans sa fuite, il rencontre Malika (Nozha Khouadra) qui l'aide à se cacher. Michael ne connaît pas son père, mais a la ferme intention de lui réclamer l'argent des pensions alimentaires jamais payées. Malika, en rupture avec sa propre famille, va aider Michael à entrer en contact avec son père. Alors qu'une relation fragile s'établit entre eux, Malika découvre en elle le don du troisième oeil qui lui permet d'avoir... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 11:17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 24 novembre 2004

13 : Ouardia Sekoura Louisa Yasmine

  On ne pouvait détacher les yeux de ces deux femmes. De la beauté de l'une, avec sa chevelure noire généreuse tombant en boucles sur ses épaules, son long visage aux traits fins,la ligne sombre et arquée de ses sourcils que croisait celle ,aiguë, de son nez,et dont se détachait une impression degravité et de dureté mêlées. De la beauté, aussi, de l'autre, vieille, si vieille, avec un teint si pâle qu'il semblait que la vie s'en était retirée pour se recroqueviller tout entière dans le fond de... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 20:05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 23 novembre 2004

12 : Le fossoyeur n'a pas le droit de loucher

-         Au royaume des aveugles, même les borgnes finissent par s'aveugler.         -         Difficile d'élargir ses horizons ? Et en louchant ?           -         Le fossoyeur n'a pas le droit, lui non plus, d'avoir les yeux tournés uniquement vers le passé.           -         Il y a des chapeaux qui rendent... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:27:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 22 novembre 2004

11 : Méfions nous des penseurs trop sérieux

Sous la tutelle de Chateaubriand qui disait : tout le monde regarde ce que je regarde, mais personne ne voit ce que je vois. Lucien Jerphagnon, agnostique mystique et, l'oeil sur la nuit des temps, ressuscite les vérités rudimentaires enfouies sous la science, désigne l'espérance sans en être l'évangile, et raconte en riant les épopées, la Genèse, les théogonies, les métamorphoses et les peurs ancestrales. 1/ Quelle est la différence entre un philosophe et un historien de la philosophie ?2/ Des dieux et des mirages 3/ Méfions nous des... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 21:53:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 novembre 2004

10 : PAJAK araignée ou pantin ?

Un aveugle avance les bras tendus, ses deux mains aux doigts écartés tentant, tâtant le vide, de le domestiquer. Depuis quelques ouvrages (entre autres l'Immense solitude et Nervosité générale) et quelques années (1999 et suivantes), Frédéric Pajak est cet aveugle qui, d'une main dessine, de l'autre écrit, et qui, dans le noir, comme tous les aveugles, y voit mieux que nous. ( Frédéric Pajak, Mélancolie,éd PUF, 186 pp., 24 €. Libération 18 novembre 2004.)
Posté par Sparadrap à 18:02:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 novembre 2004

9 : D.A.F de S par G.E.D

J'ai appris qu'Isidore Isou bataillait pour faire passer un film lettriste ( durée de projection : 5 heures ) qui doit révolutionner le cinéma - et que le Festival refuse. Il s'intitule : "Traité de bave et d'éternité". Isou en a été réduit à faire appel à Maurois. Il y a quelque espoir. Hier au soir Fillon et moi sommes repassés à l'offensive - avec de la chaux - inscrivant ISOU en de nombreux points de la ville et sur quatre bancs de la Croisette. Le marquis de Sade a des yeux de fille. De beaux yeux pour faire sauter... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:49:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]