marie colvin

 

En 2001, victime d’un éclat de grenade, Marie Colvin perd son œil gauche lors d’un reportage au Sri Lanka. Depuis ce jour, elle portait souvent un cache-œil noir.

 (...) Ce mardi, un journaliste-citoyen syrien qui postait de nombreuses vidéos en ligne, Rami el Sayed, a également été tué. Il a été salué comme "l'oeil de la révolution" par l'opposition syrienne.

L'Express 23/02/2012.