ccccccKarel Teige, collage 25, 1936.


" L'oeil du mort est un cadavre dans un cadavre. Qui fixe l'oeil du mourant croit toucher la mort deux fois. Si l'oeil du mourant ne se révulsait à l'ultime seconde de l'agonie, il nous " happerait " de son regard rond, comme sous l'effet d'une double trappe fermant passé et avenir. " (p.153.)

“She anchored
Her hips
In his eyes
And brought him
To port.”
Malcolm de Chazal, Sens-Plastique