mercredi 31 mars 2010

1350 : Didyme

  Didyme surnommé l’Aveugle (313-398 ), un des chefs de l’École Catéchétique d’Alexandrie au IVe siècle    prône une doctrine semblable à celle de l’apatheia. Dans son ouvrage Sur le Saint-Esprit, il décrit l’apatheia de l’âme juste qui consiste, non plus en indifférence absolue, mais en une tranquillité de l’âme qui n’a plus à redouter les passions.    
Posté par Sparadrap à 15:34:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 30 mars 2010

1349 : le 30 mars, cession du Dauphiné à la France

Accès   Moteur Requête (mots clés) Page de destination 7  Google dieu de la mort /tag/sollers 6  Voila eden eden eden guyotat /archives/2005/05/index.html 3  Google elisabeth levitsky /archives/2010/01/index.html 3  Google coucougnette /tag/reyes 3  Google penis de chiens /archives/2009/07/index.html 3  Google rimbaud /tag/sollers 2  Google Samira Bari /archives/2007/04/index.html 2  Google zoosk /archives/2010/03/08/17169361.html 2  Google coit... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 10:37:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 26 mars 2010

1348 : Les yeux verts de Mauricette

Mauricette s'allongea sur le lit de métal, ramena le drap sur elle et ferma les yeux. (p.97) Une patiente était recroquevillée dans un fauteuil et levait de temps en temps les yeux vers l'écran de la télévision, le robinet à images. (p.107) Je presse mes yeux très fort avec mes doigts, je ne vois que du sang et des lumières jaunes. (p.113) Je suis obligée de regarder dans la glace pour me rappeler la couleur. Ils sont verts comme ma mère. Même sans lunettes. (p.138)   Lucien Suel, La patience de Mauricette. Editions de La... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:39:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 25 mars 2010

1347 : Isaac de Ninive

Tandis qu'il est absorbé dans ses supplications et ses efforts, brusquement une source de délices s'ouvre dans son coeur, ses membres se relâchent, ses yeux se brouillent, son visage penche vers la terre, ses genoux eux-mêmes ne sont plus capables de prendre appui sur le sol à cause de la joie et de l'exultation de la grâce qui se répand dans son corps. Jacques-Paul Migne, Patrologie grecque. T.86, p.819. Cigales
Posté par Sparadrap à 18:12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 23 mars 2010

1346 : Mis au Pilon (3)

Les yeux ouverts dans l'obscurité, sans avoir avalé encore le comprimé de valium qui attend sur le guérido, je recule dans le temps, pour remonter à une Nativité déjà lointaine... Alejo Carpentier, La danse sacrale. Editions Gallimard, 1980, p.164.Traducteur : René L.F. Durand
Posté par Sparadrap à 17:14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 22 mars 2010

1345 : La Matière

Le paraître, c'est de la poudre aux yeux : qu'on en soit aveuglé d'abord, rien de mieux à condition qu'on s'en délivre vite, et que l'Être soit démasqué. Or, sur cette terre sans ciel, l'Être c'est la chose elle-même, telle que Dieu l'a pétrie, enfermée dans son lieu et délaisée. Pour le Tintoret, la substance est tangible. Environné de masses opaques, il s'y cogne et redécouvre à chaque fois son opacité massive. Bref, ce croyant sombre n'admet qu'un absolu : la matière. Jean-Paul Sartre, Le Séquestré de Venise, Situations, IV.... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:55:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 19 mars 2010

1344 : Je dors pas

                               Vendredi 19 mars 2010 20h30 Ferme du Buisson Samedi   20 mars 2010 17h00 Ferme du Buisson            " Ce n'est pas parce que j'ai les YEUX fermés que je dors..;" (40mn)               Shush Tenin / Laurent Bellambe Ferme du Buisson
Posté par Sparadrap à 12:34:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 18 mars 2010

1343 : Griselda

Toujours un scintillement de cold-cream sous les yeux, de rouge humide sur les lèvres. Francis Scott Fitzgerald, Carnets, Editions Fayard, 2002, p.115.
Posté par Sparadrap à 18:57:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 17 mars 2010

1343 : Les yeux au plafond

C'est une application de regarder les mots apparaître dans l'oeil fermé et les suivre de gauche à droite et quelquefois une bulle monte. Ouvre les yeux. Tu t'appelles Mauricette. (p.23.) Mauricette lui avait dit : « Elle me parle et elle m'écoute avec ses grands yeux bleus.» (p.47.) Il y a des mélanges dans mes airs, du bruit et de l'odeur, des yeux et de la peau. (p.49.) « Je marche avec les yeux au plafond.» (p.54.) Lucien Suel, La patience de Mauricette. Editions La table ronde, 2009.  
Posté par Sparadrap à 19:15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 16 mars 2010

1342 : Mis au pilon (2)

                               Héraclite : « L'homme s'allume une lumière dans la mort, quand ses yeux / s'éteignent. Vivant, il touche au mort, endormi. Et réveillé, il touche au dormant.» Jacqueline Risset, Puissances du sommeil. Editions du Seuil, 1997, p.111.
Posté par Sparadrap à 14:47:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,