dimanche 14 février 2010

1335 : Limpide

Je pense à la couleur bleue : celle des yeux de Joyce derrière ses épaisses lunettes, et celle de la mer, à Trieste. Je les superpose. Les bleus se confondent. Derrière les lunettes, l'oeil paraissait encore plus grand, écrit Italo Svevo, le regard froid, intensément curieux. Les yeux de Joyce absorbent la lumière bleue de Trieste. Le « limpide regard bleu » de Trieste... Béatrice Commengé, Voyager vers des noms magnifiques. éd.Finitude, Bordeaux - 2009 Du Jour Au Lendemain. 12/02/2010
Posté par Sparadrap à 22:06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 13 février 2010

1334 : «Rimbaud spatial»

Où l'oeil humain ne voit rien, Hubble découvre les profondeurs du cosmos. Une course dans l'espace et le temps vers les origines de l'Univers. La photo est stupéfiante. Vingt ans ou presque après son lancement, le premier télescope spatial jamais imaginé, tel un jeune homme peu soucieux de l'usure du temps, continue à travailler, envoyant ses souvenirs de l'espace. Révélée au dernier congrès de la Société américaine d'astronomie début janvier, l'image d'un fond de l'univers (voir page 47) captée par la nouvelle caméra installée en... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 22:27:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 12 février 2010

1333 : la seule réponse était de les cogner

«L’oeil au beurre noir» de Lucian Freud s’est moins bien vendu que prévu. Un autoportrait du petit-fils de Sigmund Freud, soignant son oeil au beurre noir après une rixe avec un chauffeur de taxi, s’est vendu pour 3,2  millions d’euros (4,4 millions de dollars) mercredi aux enchères de Sotheby’s à Londres. La maison de vente en espérait trois millions de livres (3,4 millions d’euros). L’«Autoportrait à l’oeil au beurre noir», une huile sur toile datant de 1978, était décrit par Sotheby’s comme «le plus important autoportrait... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 22:16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mardi 9 février 2010

1332 : Le bûcher

Ce que je connais bien c'est le processus de la violence. Ce que je connais bien c'est les yeux des gens avides. Ce que je connais bien, c'est leur union, tous ensemble, motivés, motivés, ce n'est pas la bûche, c'est le bûcher. Christine Angot, La peur du lendemain. ELLE, 2000, p.12.
Posté par Sparadrap à 22:09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 2 février 2010

1331 : Circonvolution

Très important, vous savez... ou plutôt non, vous ne savez pas... l'examen des yeux. Ah les yeux... Savez-vous seulement où ils sont vos yeux. Vous croyez qu'ils sont au milieu de la tête, de chaque côté du nez. Ce n'est pas plus difficile que ça... n'est-ce pas ? De chaque côté du nez... Eh bien... je vous dirais bien où ils sont vos yeux. Mais vous ne comprendriez pas... Ils sont dans une circonvolution de votre cerveau... Ça vous étonne... hein ? Eh bien... il faut dix ans de médecine pour comprendre ça... Léon Werth, La maison... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 13:29:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :