dimanche 31 janvier 2010

1330 : “Demain dès l'aube”

Être français, qu'est-ce que cela veut dire ? Tenter de répondre frontalement à la question tourne vite au casse-tête, et parmi les écrivains auxquels nous l'avons soumise, un certain nombre se sont défilés : trop compliqué, insoluble, vain, absurde. «Je ne pense jamais à ce hasard qui m'a fait naître français», affirme le romancier Stéphane Audeguy. Certes, à part la langue française - mais nous la partageons avec les Belges, les Québécois, les Congolais, etc. -, le point commun entre un Marseillais, un Breton ou un Alsacien ne saute... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 21:40:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 31 janvier 2010

1329 : JLG par JJS

«...un portrait... Bon, je vais essayer...» J'ai refermé le Motorola, les yeux baissés maintenant sur les feuillets A4 en désordre, certains coupés en deux, en quatre et agrafés, le bâton de colle UHU, paire de ciseaux, marqueurs noir et rose N50 et puis aussi un roller Pilot V5... «...un portrait en 9 000 signes...» J'ai levé les yeux, j'ai regardé devant moi là-bas au-delà de la fenêtre, c'était le soir, la masse sombre des arbres du parc se fondait dans la nuit et la fenêtre était un écran noir... LES TÉNÈBRES SONT ELLES-MÊMES... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:58:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 30 janvier 2010

1328 : Élisa

A l’écran, elle est brune. « Sauf que j’étais blonde. » L’actrice qui l’interprète est gironde : « Vrai. J’avais beaucoup de… “conversation’’. J’ai même été mannequin soutien-gorge pour Laure Belin, le Dior de la lingerie de l’époque, qui vous transformait la poitrine en obus. » Lippe carmin, l’air de ne pas avoir froid aux yeux ? « Pensez, j’étais un bas-bleu ! » Élisabeth Levitsky, 83 ans, alias Lise, ne prend pas la mouche quand, forts de la projection de presse de Gainsbourg (vie héroïque), nous lui rapportons jusque dans sa... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:25:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 29 janvier 2010

1327 : Le petit chevreuil

Je caresse la tête de l'animal enfantin en lui parlant, il me regarde, ses petites dents blanches et carrées sont si belles, il me regarde, je rentre sa langue dans sa bouche, on se regarde, des deux mains je la lui tiens fermée, je presse son museau dans ma paume, je l'étouffe en lui parlant encore, doucement. Il cesse de suffoquer, ses yeux deviennent vitreux, il meurt. Il ne bouge plus, son corps qui porta la vie et contre lequel je repose encore ne frémit plus, il est mort. Alina Reyes, Forêt profonde. Editions du Rocher, 2007,... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 28 janvier 2010

1326 : Ça monte

Couché sur le ventre, la tête tournée vers le mur, les yeux fermés... Tendre le bras, ouvrir la main, trouver son sexe endormi, chaud, tendre... Replier les doigts. Alina Reyes, La chasse amoureuse. Editions Robert Laffont, 2004, p.229.
Posté par Sparadrap à 15:11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 27 janvier 2010

1325 : Flac !

Sur quoi, incapable (comme toujours !) de supporter la frustration - la privation et la déception - je tends la main, je l'empoigne et FLAC !Mais alors droit dans l'oeil. Une seule saccade éclair de la main du maître, et j'envoie la fumée. Je vous le demande, qui me branle aussi bien que je le fais moi-même ? Seulement, étendu comme je le suis, le jet me part du zob à l'horizontale, vole sur toute la longueur de mon torse, et avec un plaf crémeux, cuisant, m'atterrit dans l'oeil.« Saleté de youpin ! », glapit Bubble. « T'as flanqué du... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:36:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 26 janvier 2010

1324 : Le myope au gratin

Le myope ressemble au presbyte, seulement il a les yeux plus grands et une raie au milieu. Ses lunettes doivent être enlevées afin qu'il tombe dans le gratin. Il se prépare comme le cabillaud.Roland Topor, Le dictionnaire. Editions Alternatives, 1995, p.60.
Posté par Sparadrap à 13:57:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 25 janvier 2010

1233 : Maman

Maman est toujours fraîche et jolie, avec son teint clair, ses yeux verts, ses foulards, ses cheveux châtains et longs toujours bien tirés et ramenés en chignon sur le sommet de sa tête (avec la résille fine comme une toile d'araignée, et les épingles noires enfoncées dans la chevelure), son rouge à lèvres un peu orangé pour seul maquillage, ses escarpins à talons aiguille et ses robes taillés juste au-dessous du genou. Alina Reyes, Le chien qui voulait me manger. Editions Gallimard, 1996, p.30.
Posté par Sparadrap à 12:55:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 24 janvier 2010

1322 : 1 sur 5 000 000

Le FIGARO.- Vous avez annoncé le mois dernier que vous souffriez d'un cancer à l'œil. Comment vous portez-vous ? Philippe de VILLIERS. - J'ai été opéré juste avant Noël d'un cancer de la choroïde à l'Institut Curie à Paris. C'est une maladie très rare qui ne frappe qu'une personne sur cinq millions dans notre pays. J'ai subi une protonthérapie intensive. Je suis en phase de convalescence. J'ai observé une règle simple : ne jamais se laisser gagner par le doute mais, dans le face à face avec le cancer, le toiser. La parole d'un... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 21:47:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 23 janvier 2010

1321 : Enfermée pendant huit jours sans MSN

Une adolescente de 16 ans risque de perdre un oeil pour avoir chatté sur MSN. Surprise sur son ordinateur en décembre, elle a été battue et enfermée, chez elle, dans la cité des Raguenets à Saint-Gratien (Val d'oise). Avec l’assentiment des parents, musulmans rigoureux, ses deux frères auraient corrigé la victime. Les quatre mis en cause auraient tenu un conseil de famille pour éviter les répercussions judiciaires. Le Parisien 23/01/2010.
Posté par Sparadrap à 22:09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]