mardi 21 juin 1994

Vieille petite Japonaise poussant une carriole sur le trottoir. De dos, coupe et couleur de cheveux, voussure, jupe bleu marine, c'est tout à fait Marguerite Duras. De face -bouffie, yeux fermés, peau brune tavelée -, c'est Duras ayant pris un coup de vieux. 

Dominique Noguez, Je n'ai rien vu à Kyoto (1983-1996). Editiond du Rocher, 1997, p. 180.