À l'aube, le Major ouvrit les yeux.
Il s'étira et mit sa robe de chambre.
Dans l'autre chambre, Verge et Joséphine commençaient à se décoller l'un de l'autre en versant de l'eau chaude.

Boris Vian, Le loup-garou, Editions 10/18, n°676, 1979, p.57.