dimanche 15 mars 2009

1167 : Connaître ses yeux

À partir de cette soirée, je revis souvent Laurence. Nous allions au théâtre, au cinéma. Elle passait parfois chez moi à l'improviste, elle me montrait sa chatte rien que pour me faire plaisir, ou s'enfermait parfois dans les toilettes de Drouot, où elle aimait aller, l'après-midi, on se branlait, chacun pour soi. J'appris à mieux connaître ses yeux. Pierre Bourgeade, Éros mécanique. Folio n°2989, 1997, p.28.
Posté par Sparadrap à 14:37:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :