lundi 21 avril 2008

1088 : Gaspard avait erré corporellement à travers le monde

Il arrive d'ailleurs que des efforts énormes, et aussi des vices démesurés, sculptent une telle physionomie. Et lors même que les forces reviennent, le visage en demeure marqué, miroir d'une âme aveuglée par des flammes trop vives. Il fallait pourtant reconnaître que les yeux de Gaspard piquaient dans cette tête de mort deux fleurs merveilleuses. Ils étaient d'un bleu de gentiane, et il gardait encore des cheveux châtains plantés dru. Il avait dû voir de drôles de choses, et en gardait les stigmates des passions sans compromis. ... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 16:08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 17 avril 2008

1087 : L'homme amoureux et la femme consentante

L'allée était bordée de lys; les longs boutons satinés avaient éclaté aux derniers rayons du soleil et maintenant les fleurs orgueilleuses, raides, parfumées, s'ouvraient au vent du soir. Depuis trois mois qu'ils se connaissaient, Lucile et l'Allemand avaient fait ensemble bien des promenades, jamais par un temps aussi beau, aussi propice à l'amour. D'un commun accord, ils essayèrent d'oublier tout ce qui n'était pas eux-mêmes; « Ça ne nous regarde pas, ce n'est pas notre faute. Dans le coeur de chaque homme et de chaque femme... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 12:28:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 15 avril 2008

1086 : Lou

Lou est un petit garçon de 6 ans qui voit avec son coeur. Pour cet enfant aveugle de naissance, l'apprentissage de la vie est un chemin semé d'embûches. Ce documentaire propose de suivre, à travers le regard de son père, cinéaste, les six premières années de son existence. Un récit émouvant, ivre d'amour et d'espoir.Pour partager cette folle expérience de l'apprentissage de la vie, avec son lot de joies, de douleurs et de révoltes, pour surmonter les difficultés du quotidien face au handicap de Lou, son père alimente régulièrement un... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 15:39:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 avril 2008

1085 : "Un vrai outil de régulation"

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, n'a pas écarté, dimanche 13 avril, la possibilité que la Sécurité sociale se désengage complètement de certains secteurs, notamment l'optique, au profit des assurances complémentaires, provoquant l'incompréhension des responsables de la Mutualité française et la colère de l'opposition, qui dénonce "une privatisation annoncée" du système de santé. sur Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Mme Bachelot a estimé que "des marges de manœuvre" existent pour des secteurs comme... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 12 avril 2008

1084 : "Quand quelque chose penche, il faut pousser"...(J.B.)

La Maison-Page de Jean-Pascal  
Posté par Sparadrap à 23:09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 avril 2008

1083 : Pilar, Encarnacion et Consuelo

Presque tous les jeudis, la mère et les soeurs de Requena (un gamin de huitième) venaient passer l'après-midi à Saint-Augustin. C'étaient trois petites Cubaines aux yeux hardis : Pilar, Encarnacion et Consuelo, seize, quinze et quatorze ans. Joanny avait souvent entendu parler d'elles, et il les avait vues quelquefois. On disait qu'elles se laissaient embrasser dans tous les coins du parc. Elles aimaient les baisers pour les baisers mêmes, et non à cause de ceux qui les leur donnaient. Aussi n'étaient-elles point jalouses, et l'on... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 18:37:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 8 avril 2008

1082 : Mon oeil me fait souffrir...

Lamentations 3 1 Je suis l'homme qui a vu la misère Sous la verge de sa fureur.2 Il m'a conduit, mené dans les ténèbres, Et non dans la lumière.3 Contre moi il tourne et retourne sa main Tout le jour.4 Il a fait dépérir ma chair et ma peau, Il a brisé mes os.5 Il a bâti autour de moi, Il m'a environné de poison et de douleur.6 Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts dès longtemps.7 Il m'a entouré d'un mur, pour que je ne sorte pas; Il m'a donné de pesantes chaînes.8 J'ai beau crier et implorer du secours, Il... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 7 avril 2008

1081 : Hoist up your Eyebrows, baby

ParolesOuvre grand les yeux, chériePrends ton petit air ironiqueIl est temps d'avoir une petite conversationIl est temps de se mettre au travailJ'ai mes épaules, chérieEt j'ai ma têteJe ne sais pas ce qui est là-dedansSans que tu le disesTon nom estJulia KristevaJulia KristevaThe Kulta Beats
Posté par Sparadrap à 19:01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]