jeudi 31 mars 2005

315 : Je prends note de tout ce que j’entends et je vois

[…] À quinze ans j’étais un garçon courageux. À la suite d’une chute que j’avais faite en sautant on me rapporta dans un hôpital gravement blessé et c’est là que j’eus à affronter la mort. J’ai vu, de mes yeux, un malade, la bouche écumante, qui avait absorbé une trop forte dose d’un médicament dont une quantité réduite devait lui être salutaire. Il ne survécut pas : c’était un poison mortel. Hors de ce monde point de lumière, c’est pourquoi j’ai l’effroi de son au-delà. Dans mon besoin vital de jouir de la clarté, de voir scintiller... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 11:37:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 30 mars 2005

314 : Et jamais on n’a pleuré avec autant de plaisir

[...] Il nous regardait croupir, comme ça, d’en haut, les mains aux genoux. Et tout d’un coup, tu sais pas, il nous a fait une grimace ! Une grosse, une de gosse, les yeux tout riboulés, et la bouche bouffée en cul de dindon ! On en est restés comme deux ronds ! Il nous aurait insultés, bombardés de cailloux, pissé dessus, c’était dans l’ordre, rien à dire. Mais là, se payer la figure d’otages, faire le môme pour des hommes qui vont mourir, c’était indigne, insupportable ! On a commencé à essayer de lui jeter des mottes de glaise mais... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 17:05:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 mars 2005

313 : J'étais seul comme jamais je ne l'avais été dans ma vie

Le septième jour, à compter de mon arrivée sur les lieux, j'assistai à la première chute de neige. Ce jour-là, chose rare, le vent ne souffla guère le matin, de lourds nuages couvrirent le ciel d'une couche de plomb. J'étais en train d'écouter un disque en sirotant un café, après mon footing et ma douche, quand il se mit à neiger. Il tombait des flocons durs et biscornus qui venaient heurter bruyamment les vitres. Une brise légère se leva et la neige commença à courir vers le sol à vive allure, hachurant l'espace de traits inclinés à... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 18:28:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 28 mars 2005

312 : PAS UN MOT DEPUIS LE 13 MARS

[...] C'est bien le même homme qui, à la fenêtre de ses appartements, a lutté, de longues secondes, le visage grimaçant de douleur, pour tenter, à la limite de ce qui lui reste de forces, d'émettre un son, de prononcer cette bénédiction qu'il a formulée des milliers de fois. Sans résultat. Certains lui ont même vu la larme à l'oeil. (Henri Tincq. http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-632253,0.html)
Posté par Sparadrap à 19:02:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 mars 2005

311 : Des yeux pour mourir

Premier roman. Le destin d’un enfant afghan devenu tortionnaire. Laurence Zordan choisit ses mots comme elle affûterait À quoi se reconnaît un écrivain ? À sa capacité à créer un imaginaire, à entamer une joute avec les mots, à donner corps à un personnage qui s’impose dès les premières lignes avec une puissance d’évocation. Laurence Zordan nous saisit par la constellation cruelle d’un monde de la transgression, un terrain miné. Le personnage qu’elle nous fait lire n’a pas de nom. Petit enfant en Afghanistan, il ne peut quitter... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 13:33:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 mars 2005

310 : reste encore une journée

( http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&category=47385&item=6952348706&rd=1)
Posté par Sparadrap à 00:26:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 26 mars 2005

309 : Passer l'arme à l'oeil

( http://perdudavance.free.fr)
Posté par Sparadrap à 00:07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 25 mars 2005

308 : Chine : et voici Miss Bistouri !

Parce qu’une candidate « remodelée » avait échoué au premier tour de l’élection officielle de Miss Chine, les cliniques de chirurgie esthétique ont lancé un concours d’un genre nouveau : récompenser la reine de la beauté « artificielle ». . Feng Qian ne se sent plus de joie : samedi dernier, elle a remporté le titre du très disputée concours de « beauté artificielle » ! Grâce à ses quatre opérations (débridage des yeux, liposuccion, remodelage des joues et injections de Botox), elle est devenue « beaucoup plus jolie »... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 14:19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 25 mars 2005

307 : "Il est probable qu'elle se trouve dans un état de conscience minimale, plutôt que dans un état végétatif permanent"

[...] Un prêtre catholique, conseiller spirituel de la famille Schindler, Paul O'Donnell, a annoncé que la jeune femme avait déjà perdu toutes ses couleurs, que ses yeux paraissaient très enfoncés et qu'elle avait la bouche sèche au point que sa peau se craquelle. "Nous ne savons tout simplement pas combien de temps elle pourra tenir." [...] ( Les parents de Terri Schiavo s'en remettent à la Cour suprême. LEMONDE.FR | 24.03.05 | 09h04  •  Mis à jour le 24.03.05 | 09h24... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 11:04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 24 mars 2005

306 : L'oeil versera alors des larmes qui donneront naissance aux humains.

L'oeil oudjat (oeil de l'intégralité), qui symbolise la santé et la plénitude, serait la représentation de l'oeil du dieu faucon Horus, fils d'Isis et d'Osiris, blessé par Seth et guéri par Thot. Les hommes auraient été créés à partir de l'oeil oudjat, lorsque ce dernier se séparera d'Horus pour ne plus revenir. Les tentatives de Chou et Tefnout de s'en saisir se solderont par une lutte. L'oeil versera alors des larmes qui donneront naissance aux humains. Une autre version du mythe de la création affirme que... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 11:00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]