vendredi 18 mars 2005

300 : Poëme qu’il est inutile de taper c'est pour rire

Poëme qu’il est inutile de taper           c’est pour rire Quand on encule une femme fatale Ses gestes rythmiques font songer A la caméra presque aussi gênante qu’une camériste Par le gel de cristal et les mains de la mer Celui qui dit celui épars aux tintamarres Monte jusqu’au sommet et dans le mange-feu Se marre « C’est l’heure où l’œil mi-clos et le muffle en avant »* Le président de la république Gueule comme un putois aveugle Assassinez-le pour le faire... [Lire la suite]
Posté par Sparadrap à 11:04:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]