dimanche 26 décembre 2004

123 : Il s'interrompt un instant.

" L'Autre est une porte vers l'infini ", conclut-il en tournant les yeux vers le portrait de son épouse. (Hubert prolongeau. Ma vie sans sexe. Le Nouvel Observateur du 16-22 décembre 2004, p.84.)
Posté par Sparadrap à 18:09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]